Interview de Georges Méric

Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne

« 3 ans d’actions avec le Conseil départemental, c’est la promesse tenue d’un département qui favorise toutes les réussites, qui cultive la solidarité entre tous les territoires, et qui rassemble autour des valeurs de progrès et d’égalité. »

Dès avril 2015, le Conseil départemental a enclenché une nouvelle dynamique pour la Haute-Garonne et ses habitants. A mi-mandat, les engagements pris ont-ils été tenus ?

Georges Méric : La majorité départementale a pleinement assumé ses responsabilités et les engagements pris en 2015 devant les électeurs sont devenus réalités. Notre feuille de route est claire : améliorer les conditions de vie concrètes de nos concitoyens et lutter contre les inégalités sociales et territoriales, soutenir l’activité de nos entreprises en créant de l’activité et de l’emploi in situ, accompagner le dynamisme de nos associations, permettre à nos 587 communes de concrétiser leurs projets d’équipements et de modernisation. En remplissant nos engagements, nous honorons la confiance des électeurs et le contrat social qui nous lie à l’ensemble des Haut-garonnais•e•s…

« Nous demeurons déterminés à fonder un meilleur avenir pour tous les Haut-garonnais•e•s »

Concrètement, dans quels domaines avez-vous ciblé vos priorités ?

G.M. : Nous avons défini plusieurs priorités qui se sont traduites par des actions très concrètes. Nous pensons que la République est un idéal nécessaire pour retrouver le chemin du vivre-ensemble et nous agissons depuis trois ans par des actes forts en faveur de l’égalité femmes-hommes, de la mixité dans les collèges et plus largement, de la défense des valeurs républicaines et du principe de laïcité. La démarche de dialogue citoyen déployée à l’échelle de toutes nos politiques publiques fait aussi partie de nos grands engagements pour réenchanter la pratique démocratique. Parce que la préservation de notre unique biosphère constitue un autre défi majeur pour l’avenir des jeunes générations, nous avons adopté par un plan ambitieux de 150 millions d’euros afin de nous emparer sans plus attendre de la question de la ressource en eau, ainsi que pour soutenir le développement d’une agriculture durable et accompagner la transition écologique du territoire.

À côté de ces grands défis, nous faisons le choix d’oeuvrer pour toujours plus de justice sociale en plaçant l’humain au coeur de nos missions de solidarité envers les familles, les personnes en difficultés, les séniors ou encore les personnes en situation de handicap. Notre volonté est encore de cultiver la solidarité entre tous les territoires pour renouer avec un développement harmonieux qui ne délaisse aucun de nos concitoyens où qu’il réside en Haute-Garonne, grâce au financement d’équipements publics de proximité au coeur des communes, à l’accès au haut débit généralisé, au développement des transports en commun sur l’agglomération toulousaine et au maintien d’un réseau routier de qualité. Enfin, la conquête du penser par soimême passe par la nécessaire émancipation de chacune et de chacun, c’est pourquoi nous avons fait de l’éducation une priorité avec des collèges qui portent haut les valeurs républicaines et la citoyenneté, et décidé d’accentuer notre soutien à la culture.

Dans un environnement budgétaire contraint, comment faire pour continuer à innover et à investir ?

G.M. : Par la rénovation de nos politiques publiques, de notre organisation administrative, du management de nos services, par la réactivité d’un service public départemental que nous rendons plus efficace et proche de l’usager. Mais aussi, grâce à notre saine gestion. Pour 2018, le Conseil départemental présente un budget équilibré, dynamique et vertueux, avec une capacité d’investissement supplémentaire de 30M€ qui sera injectée dans les projets d’investissements 2018 pour un total annuel de 205M€. Par ailleurs, comme chaque année depuis 2015, la part de nos taxes fiscales en 2018 n’augmentera pas.

Quelles sont vos priorités pour la seconde partie du mandat ?

G.M. : En faisant le choix politique d’investir pour l’avenir, nous assurons notre rôle d’accélérateur et de solidarité pour les territoires haut-garonnais. Nos territoires ont des atouts. Nous avons la mission et le devoir de les soutenir, de les développer, de les faire réussir. Nos priorités iront encore et toujours vers l’emploi, les solidarités, l’éducation et la culture. Priorité aux jeunes avec la co-construction d’un « Pacte Jeunesses ».

Priorité aux mesures en faveur du développement durable et de la protection de la ressource en eau. Priorité aux investissements en matière de transports collectifs et de mobilités douces. Plus que jamais, nous demeurons déterminés à renforcer nos politiques, à mobiliser nos moyens et nos compétences pour fonder un meilleur avenir pour tous les Haut-garonnais•e•s et faire de la Haute-Garonne un territoire de toutes les réussites..

RECEVOIR LES ACTUALITÉS DE LA HAUTE-GARONNE

© 2018 CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE - MENTIONS LÉGALES - CONTACT